Histoire de la ville de Sées

La motte castrale de Sées

La motte castrale se situe dans le quartier de l’église Saint-Pierre

Elle fut construite à l’orée du 11e, sans doute par Yves de Bellême qui était à la fois évêque de Sées et héritier du comte de Bellême.
Ce tertre artificiel de 11 m de haut, d’inspiration viking, était autrefois surmonté d’une construction en bois ou en pierre. A son sommet, on se trouve à la même altitude que la base de la Cathédrale située sur la « ville haute »
Symbole de l’autorité seigneuriale et poste d’observation pour la défense du bourg, cette butte est contemporaine d’une série de mottes qui s’inscrivaient dans un schéma défensif sur une ligne frontière entre le Maine et la Normandie.
Elle était entourée d’une basse-cour fortifiée, dont le tracé circulaire est encore perceptible dans le réseau des rues. Cette enceinte comprenait l’ancienne église paroissiale Saint-Pierre-du-Château, à l’emplacement même de la première chapelle fondée en même temps que la fortification castrale.
L’ensemble était encerclé d’eau et de muraille. Les larges fossés se remplissaient facilement, car la nappe phréatique affleure en ce quartier.
http://remparts-de-normandie.eklablog.com/les-remparts-de-sees-orne-a126793992

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.